L'agenda libéral de von Mises pour l'Ukraine d'après-guerre

Richard Ebeling

BRIEFING. Lors de la reconstruction d'un pays déchiré par la guerre, des principes importants sont à prendre en compte.

Avant l'invasion russe, l'économie ukrainienne se portait plutôt bien d'après diverses statistiques officielles. Même si le pays n'était pas une démocratie sans défaut, les libertés de la presse, d'expression, de religion et d'association ont été assez raisonnablement respectées ces dernières années en Ukraine. L'agression russe est venue tout chambouler.

En prenant du recul, la politique étrangère de conquête de Poutine, la politique intérieure d'avant-guerre de l'Ukraine, faite de corruption et de favoritisme, ou l'économie politique américaine, faite de déficits budgétaires apparemment sans fin et d'une dette croissante, sont les résultats pratiques d'une idéologie basée sur la spoliation. Cette idéologie consiste à dire que prendre est supérieur à échanger, que contraindre est préférable à raisonner et à persuader, et que l'association forcée est aussi morale que les relations fondées sur un accord volontaire. C'est l'immoralité de la force contre l'éthique de la liberté. La guerre fait ressortir de façon dramatique la différence entre ces deux conceptions opposées de la vie en commun. À l'issue de ce conflit ou à un moment donné dans le futur, les Ukrainiens devront non seulement reconstruire leur pays, mais aussi décider laquelle de ces deux idéologies sera le fondement de l'avenir de leur pays. La meilleure serait l'approche proposée par von Mises. Celle d'une «économie de marché libre parfaite».

Les grandes lignes d'un programme de reconstruction économique ukrainien d'après-guerre se trouvent dans une série de monographies, d'essais et de conférences que Mises a donnés au début des années 1940. Les impôts doivent être faibles, prévisibles et non dissuasifs. Les droits de propriété doivent être sûrs, protégés et libres de toute intervention et de toute réglementation de la part du gouvernement. La politique de l'envie et la soumission politique à des groupes d'intérêts particuliers doivent être bannies, afin que les entrepreneurs à la recherche de profits puissent être libres de produire ce que les consommateurs veulent.

Lire le briefing:
L'agenda libéral de von Mises pour l'Ukraine d'après-guerre
(8 pages, PDF)

Avril 2022

liberale-kultur category logo