Liberales Institut im Dienst der Freiheit

Institut Libéral
Place de la Fusterie 7
1204 Genève, Suisse
Tél.: +41 (0)22 510 27 90
Fax: +41 (0)22 510 27 91

Liberté, énergie et environnement: une relation réconciliable

Barthélémy Bonadio

  • pdf
  • print
  • e-mail

Une meilleure conscience du rôle des droits de propriété peut résoudre les problèmes écologiques.

La problématique environnementale est finalement révélatrice d'un phénomène récurent: la méconnaissance du libéralisme et la sous-estimation intuitive de solutions pluralistes, non centralisées pourtant beaucoup plus adaptées à la réalité complexe des défis environnementaux.

Considérer la pollution comme une atteinte à la propriété semble assez évident dès lors qu'on considère cette dernière comme un droit naturel légitime. C'est avant tout du côté de la conception de la propriété, de sa définition et de l'étendue de son application, qu'il faut se pencher pour expliquer l'absence de débat sur la nature des solutions aux problèmes environnementaux. Une fois le principe libéral de souveraineté individuelle bien compris, la relation forte entre liberté et environnement suit en effet d'elle-même.

La résolution des problèmes écologiques semble donc être conditionnée à un changement dans l'attitude du public envers la propriété et le potentiel des transactions volontaires plutôt qu'à une «prise de conscience» politique desdits problèmes.

Lire l'analyse :
Liberté, énergie et environnement: une relation réconciliable
(17 pages, PDF)

Août 2011