Le patriotisme de Gérard Depardieu

Le directeur de l'Institut Libéral débat sur La Première du fameux «exil» et prend la défense du célèbre artiste.

En France, les joutes verbales entre Gérard Depardieu et le Premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault tournent à l'affaire d'Etat. Tout le monde a son avis sur la question, des politiciens aux chanteurs, en passant par l'homme de la rue. Mais le Premier ministre était-il vraiment dans son rôle en épinglant le choix individuel d'un de ses concitoyens, qui n'a fait qu'exercer sa liberté de mouvement en choisissant de déménager dans un pays voisin? Les interviews de Pierre Bessard, directeur de l'Institut Libéral et éditorialiste à L'Agefi, et Guillaume Mathelier, maire socialiste d'Ambilly, dans l'émission Forum de la Radio Suisse Romande La Première.

À écouter ici

17 décembre 2012